Inès Leonarduzzi, experte en numérique dénonce la pollution digitale

« L’ONG est en contact avec une trentaine d’experts et de chercheurs internationaux, dont certains sont issus des universités de Berkeley, Oxford, Stanford ou du CNRS. Son message séduit les grandes entreprises soucieuses d’orthodoxie écolo et de digital durable. Et elle s’attache à travailler avec des populations isolées, comme les chercheurs d’emploi, les jeunes des quartiers déscolarisés ou les handicapés. »

Article paru dans Elle, écrit par Florence Tredez.

Ines_Leonarduzzi_ecologie_digitale.jpg